Réseaux et partenaires

Le Réseau Hôpital Sans Tabac Européen – RésalcogPartenariats


Le Réseau Hôpital Sans Tabac Européen

Le Réseau Hôpital Sans Tabac français est à l’origine de la création du Réseau Européen des Hôpitaux sans tabac (European Network of Smoke Free Hospitals – ENSH). Celui-ci rassemble aujourd’hui 18 pays et conduit des missions et enquêtes en partenariat avec les réseaux nationaux. Le Réseau européen remet chaque année un prix européen des hôpitaux sans tabac.

 L’ENSH dispose d’un site Internet qui vous informera sur ses initiatives en faveur de la lutte contre le tabagisme au niveau européen.

 EN-ENSH anglais Code-Final 18.06.07

 Questionnaire d’auto-audit


Résalcog

Association pour le développement d’un réseau de soin centré sur les troubles cognitifs liés à l’alcool

RESALCOG est une association destinée à développer des collaborations raisonnées autour de la problématique des troubles cognitifs sévères liés à l’alcool. Créée en février 2015, elle rassemble plusieurs dizaines d’intervenants (et leurs structures sanitaires ou médicosociales) dans le but d’optimiser la prise en compte de ces troubles dans les traitements addictologiques, que ce soit en prévention ou en soins, et l’organisation des filières de soins lorsqu’ils sont devenus de véritables handicaps.

Il s’agit donc de s’appuyer sur l’état de la science pour partager des modes d’interventions efficaces et améliorer le devenir des centaines de personnes nouvelles qui sont concernées chaque année par l’émergence de tels troubles, éviter leur aggravation et la désocialisation qu’elle provoque.

Les statuts définissent ainsi son projet :

Article 2 :

RESALCOG a pour objet de promouvoir et de formaliser une approche cohérente et coordonnée des troubles cognitifs sévères liés à l’alcool en Ile-de-France.

Resalcog vise notamment :

  • à donner un cadre permanent d’alliance aux cliniciens, aux institutions de soins et d’aide sociale et aux associations qui contribuent à la prise en charge des personnes atteintes de ces troubles liés à l’alcool ou à d’autres produits susceptibles de provoquer des addictions ;
  • à s’appuyer sur l’expérience professionnelle des membres adhérents, afin de partager les savoir-faire et les efforts en vue d’améliorer les prises en charge ;
  • à maintenir une éthique partagée, fondée sur le respect de la personne et sur l’état de la science dans ce domaine ;
  • à développer les liens existant déjà entre les institutions par la réalisation d’actions communes, notamment en matière de construction de parcours de soin, de formation, de recherche ;
  • à s’adresser aux autorités sanitaires, afin qu’elles prennent leurs responsabilités dans la prise en considération de la dimension de santé publique du phénomène, et dans l’amélioration de l’organisation des soins pour les patients concernés ;
  • et plus généralement à promouvoir toute initiative concourant à l’amélioration de l’aide apportée aux personnes malades concernées, à leurs familles et à leur entourage. »

Le siège social est situé à la Clinique des Epinettes, 51 bis rue des Epinettes, Paris, 17e arrondissement, une des institutions partenaires. Le réseau a vocation régionale, mais pour des raisons pratique de faisabilité, il a été décidé de restreindre son champ, dans un premier temps, aux quatre départements suivants : Paris, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise et Seine-Saint-Denis.

 

Plusieurs pistes de travail sont définies :
Axe 1 : Améliorer les prises en charge clinique
  • Constituer des fiches descriptives partagées
  • Accorder les modalités d’évaluation neuropsychologique
  • Accorder les bilans médicaux initiaux (diagnostics positifs et différentiels, comorbidités : bilans et examens complémentaires)
  • Accorder les traitements initiaux
  • Faciliter les démarches administratives (protection judiciaire des adultes, ALD, MDPH : AAH, RQTH, Transports gratuits, éventuellement admission en MAS ou en FAM)
  • Mobilisation des familles et information (plaquette)
Axe 2 : Construire un réseau et des filières de soin
  • Objectifs généraux : travailler sur les temps institutionnels pendant les parcours de soin 
  • Objectifs opérationnels :
    • Stabiliser un groupe de travail
    • Rendre cohérents et pertinents les transferts d’information
    • Mettre en place un dossier interinstitutionnel de suivi
    • Mettre en œuvre un site internet dédié
    • Construire un matériel pédagogique commun pour les équipes de soin, les patients et les familles
    • Favoriser la prévention du trouble
Axe 3 : Promouvoir une approche épidémiologique
  • En premier lieu, réaliser une étude d’incidence sur les quatre départements pilotes
  • Réaliser une étude de prévalence dans un deuxième temps, lorsque les autorités sanitaires s’intéresseront à la démarche
Axe 4 : Conscientiser les autorités sanitaires et les financeurs
Axe 5 : Faire avancer la connaissance des troubles et des traitements
  • Faire alliance avec un ou plusieurs laboratoires de recherche
  • Travailler sur les critères prédictifs d’évolution (critères médicaux, sociaux, de prise en charge…)
  • Travailler sur le devenir de l’alcoolodépendance en fonction des troubles mnésiques constatés.

L’association est ouverte à tous ceux qui en acceptent les statuts et les objectifs, sur candidature validée par le Conseil d’administration. Les personnes morales peuvent y adhérer.

 Télécharger les statuts

Le bureau de l’association RESALCOG : Président : Dr Frank Questel, Vice-président : Dr Philippe Michaud, Secrétaire générale : Mme Anne Laure Brichet, secrétaire générale adjointe : Mme Anaelle Nicoux , Trésorier : Dr Etienne Grosdidier, Trésorier adjoint : Mme Magda Vinchent

Siège social : clinique des épinettes, 75017 Paris

Le compte rendu de la deuxième journée d’échange du réseau est disponible ici.


Partenariats